Naïo Technologies dévoile son ambition internationale sur le marché de la robotique agricole

Naïo Technologies dévoile son ambition internationale sur le marché de la robotique agricole

Toulouse – France

14 octobre 2021 

Naïo Technologies, entreprise pionnière de la robotique agricole depuis bientôt 10 ans, accélère sa stratégie de développement à l’international. Elle dépasse le cadre de l’innovation technologique pour asseoir sa croissance mondiale et s’ouvrir à un nouveau business model : le RAAS.

Oz, l’assistant agricole polyvalent utilisé dans le monde entier

Conçu il y a maintenant presque 10 ans, au lancement de Naïo Technologies, Oz a connu de nombreuses améliorations depuis ses débuts et a conquis le cœur des agriculteurs. En quelques années, il a très vite pris du galon. 100% autonome grâce à son guidage par GPS RTK, certifié CE, très facile à utiliser, électrique et d’une excellente précision, il est aujourd’hui devenu l’assistant idéal multitâche et multiculture, respectueux de l’environnement.

Il est en mesure de tracer des sillons, semer, biner, désherber sur le rang et l’inter-rang, d’assister à la récolte ou encore de transporter des charges grâce à une variété d’outils adaptables et interchangeables. Oz est devenu un robot très polyvalent qui couvre un large périmètre de cultures : ail, oignon, carotte, salade, épinard, céleri, poivron, chou, courge, osier, pépinière viticole, ornementale, fleurs coupées, production de semences, plantes aromatiques, et bien plus encore.

En effectuant en toute autonomie des tâches chronophages, pénibles et répétitives, il permet à l’utilisateur de se dégager du temps pour la réalisation de missions à plus forte valeur ajoutée, contribuant ainsi à une meilleure rentabilité de son exploitation.

Après s’être d’abord développé sur le territoire Français, il a très vite été sollicité par de nombreux clients à l’international. Allemagne, Belgique, Danemark, Hollande, Pologne, République Tchèque, Suède, Canada, États-Unis, Nouvelle-Zélande, sont les Pays que Oz a d’ores et déjà conquis et pour lesquels sa position sur le marché continue de s’accroître rapidement.

Naïo Technologies ne s’arrête pas là et cherche activement à implanter ce petit assistant agricole dans de nombreux autres pays à travers la naissance de nouveaux partenariats de distribution. Faire évoluer la polyvalence de Oz fait également partie des objectifs à venir. Toute une gamme d’outils pour l’aide à la plantation et l’entretien d’un couvert végétal sera adaptable facilement sur le robot.

Aujourd’hui en quelques chiffres, Oz c’est :

      – 150 robots vendus

      – 150 robots en circulation dans le monde

      – 6 149 missions lancées depuis le début de l’année 2021

      – 300 hectares travaillés sur l’année 2021

Dino et Ted à la conquête d’un nouveau business model

Depuis le début de l’année, une flotte de sept Dino, basée en Californie, est opérée pour désherber tous les jours de nombreux hectares de champs de légumes de nos clients Américains. Des opérations en prestation de services qui se sont révélées être un franc succès puisque nous disposons actuellement de commandes nettement supérieures à notre capacité à délivrer.

2021 nous aura permis de tester le modèle RAAS – Robot As A Service – et de se rendre compte qu’il fonctionne et séduit parson accessibilité. Une grande partie des agriculteurs de Salinas peut maintenant utiliser nos robots, là où cela n’aurait pas été aussi simple avec un modèle de vente classique. Ils voient une rentabilité dès le premier jour grâce à un coût de démarrage nettement inférieur à l’achat d’un Dino.
De plus, Naïo Technologies s’occupe de tout : cartographie, transport, gestion et supervision du robot sur l’exploitation pour un résultat garanti.
Après Salinas, c’est Yuma qui sera la prochaine destination de nos robots Dino.
La réussite du RAAS sur le territoire Américain pousse donc Naïo Technologies à poursuivre activement la conquête de ce nouveau business model sur 2022. Pour ce faire, le leader de la robotique agricole cherche à lancer de nouveaux types de partenariat (distributeurs,franchisés, R&D, etc) aux Etats-Unis dans un premier temps, pour répondre à la demande croissante, mais également dans tous autres pays pour lesquels un réel potentiel existe.
Pour ce qui est de Ted, révélée en septembre 2020, la deuxième version de l’enjambeur électrique dédié au désherbage des pieds de vigne, s’est confrontée à de nombreux terrains depuis sa sortie. Les améliorations technologiques et mécaniques apportées ont séduit les experts viticoles et aujourd’hui 12robots sont en circulation sur le territoire Français.

Après avoir fait ses preuves pendant un an, Naïo Technologies souhaite passer à la vitesse supérieure en accélérant le développement de Ted au travers de deux business modèles différents mais complémentaires : la vente du robot et le Robot As A Service. Tout comme pour Dino, l’entreprise est donc à la recherche de nouveaux partenariats (distributeurs, franchisés, R&D, etc) en France et à l’international.

Déjà disponible à la vente, le lancement du RAAS est, quant à lui, prévu dès janvier 2022. Un robot Ted partira pour les États-Unis prochainement, où il débutera ses premières prestations de service en Californie.

Un modèle d’intervention qui permet de dépasser le cadre de l’innovation technologique et de projeter la robotique dans une réalité de profitabilité de l’exploitation.

Naïo Technologies fait aujourd’hui preuve de maturité technologique avec trois gammes de robots à son actif, et cherche à aller plus loin que l’innovation produit pour conquérir de nouveaux marchés à fort potentiel et ainsi conserver sa place de pionnier en robotique agricole.

PHOTOS HD : cliquez ICI

CONTACT PRESSE

Naïo Technologies 

Julien LAFFONT
Strategy & Business Manager

Tel : +33 7 86 89 16 13 

julien@naio-technologies.com

À PROPOS DE NAÏO TECHNOLOGIES

Créée en 2011 par Gaëtan Séverac et Aymeric Barthes, ingénieurs en robotique, Naïo Technologies est une entreprise Agtech basée à Toulouse qui conçoit, fabrique et commercialise des solutions de robotique agricole en étroite collaboration avec les agriculteurs. Respectueux des hommes et de l’environnement, ces robots de désherbage permettent de pallier notamment le manque de main d’œuvre agricole, de réduire la pénibilité liée à certains travaux agricoles et de limiter le recours aux intrants.  À ce jour, plus de 200 robots s’attaquent aux problèmes de désherbage dans le monde entier.

www.naio-technologies.com