+33 (0)9 72 45 40 85

UN ROBOT AU SERVICE DE LA BETTERAVE SUCRIERE

Le 9 octobre 2020

UN ROBOT AU SERVICE DE LA BETTERAVE SUCRIERE

Il y a quelques mois, Naïo a conclu un partenariat avec le sélectionneur allemand Strube, filiale du groupe Deleplanque et référent européen de la semence. L’objectif de ce partenariat ? Innover pour s’adapter à une agriculture plus durable en développant un robot dédié spécifiquement au désherbage des cultures de betteraves sucrières.

Une journée de présentation dans le Val d’Oise

L’ensemble des représentants de l’interprofession betteravière, de l’industrie sucrière, ainsi que des producteurs betteraviers se sont déplacés à Ableiges (Val-d’Oise), mercredi 23 septembre dernier, à l’invitation du groupe Deleplanque pour une journée de présentation des projets d’innovation en cours.

« La France a une longue tradition en production de betteraves et la technicité de ses planteurs fait figure de référence en Europe. Mais aujourd’hui, les producteurs sont face à des défis nouveaux qui requièrent une implication différente de la part d’un semencier tel que nous, a souligné Eric Verjux, Président du groupe, en introduction de cette journée. « Nous devons continuer à leur fournir des variétés productives et riches, mais nous avons aussi le devoir de nous mobiliser sur des thématiques telles que le changement climatique, la biodiversité, l’environnement, la baisse des phyto… »

Le prototype actuel utilise la plateforme de Dino.

Malgré la pluie qui s’est invitée à ce rendez-vous, plusieurs démonstrations en direct ont pu être effectuées pour le plus grand bonheur des participants.

Le prototype actuel évolue de manière autonome, guidé par GPS RTK, à une vitesse maximale de 4 km/h, grâce à ses moteurs électriques et une batterie fournissant actuellement une autonomie de 8h. Sur le rang, il distingue les betteraves et les adventices au stade plantule sur la base d’images de caméras multispectrales alimentant des algorithmes.

« Le BlueBob, nom qui sera donné au robot final, sera destiné à biner mécaniquement sur et entre les rangs de betteraves, depuis une flore précoce (2 feuilles) jusqu’à la fermeture des rangs, à des distances variables entre les betteraves sucrières et à une vitesse suffisante, soit au moins 0,5 ha/h. Il intégrera un système de caméras multispectrales embarquées alimentant des algorithmes, qui analyse les plantules à partir des images qu’il prend pour les distinguer ensuite en deux catégories (betteraves et adventices), et décider en temps réel d’activer ou pas les couteaux du robot  » précise Antje Wolff, Responsable innovation du centre de recherche Strube.

Grâce à l’expertise robotique de Naïo et aux connaissances d’un des principaux semenciers en betteraves sucrières, un nouveau robot prévoit d’être produit en présérie en 2022.

  • Par Naïo Technologies  0 Commentaires   

    0 Commentaires