+33 (0)9 72 45 40 85

Naïo s’implique dans la construction du machinisme agricole européen

Le 28 mars 2019

Naïo s’implique dans la construction du machinisme agricole européen

Naïo Technologies a un nouveau responsable de la R&D. Ingénieur spécialiste des matériaux, Cédric Seguineau se charge désormais d’orchestrer tout le travail mené pour améliorer nos robots agricoles et imaginer leurs nouvelles fonctionnalités à partir des retours terrain. Arrivé en début d’année, il a choisi de s’impliquer au sein du CEMA, l’association européenne des machinistes agricoles.

 

 Le CEMA est une association européenne qui regroupe les syndicats nationaux du machinisme agricole. A ce titre, l’AXEMA(Union des industriels de l’Agroéquipement, notamment organisatrice du SIMA), dont fait partie Naïo, y participe. Cédric Seguineau a donc été désigné pour prendre la tête du groupe de travail consacré à la sécurité des machines autonomes. En effet, l’un des enjeux pour le monde du machinisme agricole est de définir un cadre précis quant à la sécurité du fonctionnement des machines autonomes. Le groupe de travail regroupe une quinzaine de membres, parmi lesquels des poids lourds du secteur comme CLAAS, KUHN ou encore John Deere.

Clarifier la réglementation en matière de sécurité

Pour Cédric Seguineau, il est capital que tous les fabricants avancent avec le même référentiel. « Aujourd’hui, il y a un déficit de législation en la matière. Nous souffrons d’un manque de définitions des standards constructeurs et des enjeux, explique-t-il. Nous devons donc arriver à une définition commune pour que chacun ait une vision claire sur le sujet et ne reparte pas d’une feuille blanche à chaque nouvelle machine. »

Les enjeux dépassent la seule sécurité des machines. Ils intègrent une dimension éthique liée à la sécurité de leurs utilisateurs.

  • Par Naïo Technologies  0 Commentaires   

    0 Commentaires