+33 (0)9 72 45 40 85

Oz : la libre cueillette en mode #AgriPositive

Le 14 septembre 2020

Oz : la libre cueillette en mode #AgriPositive

Antoine Hamant, céréalier et maraîcher dans la Marne, a acquis un robot Oz pour désherber les surfaces de ses parcelles en libre cueillette. En plus de s’engager dans un raisonnement zéro désherbant sur la majorité de ses parcelles de légumes, il en profite pour communiquer sur l’agriculture avec les clients. Ils sont nombreux à faire une pause pour observer ce petit robot sympathique passer dans les rangs.

Une précision optimale avec la mise à disposition du GPS sur Oz

C’est à Saint-Etienne-Au-Temple, dans la Marne, qu’Oz a pris ses quartiers chez un maraîcher engagé dans la libre cueillette en fruits et légumes depuis plus de 10 ans. « J’ai acheté la version d’Oz avec la caméra et les lasers, il y a 3 ans. Depuis mars dernier, il a été équipé du GPS pour plus de précision. Ça a révolutionné son fonctionnement : j’en suis très content !»
Avant Oz, il utilisait un tracteur avec une bineuse. Mais l’exploitant en a vite vu les limites. « C’était difficile d’obtenir des rangs propres, au risque de faire des dommages importants sur les cultures. Ça ne passait pas sur les salades au stade 20 feuilles ! »

Le passage à pied à la binette était alors un incontournable pour garder les rangs propres. Ce qui est désormais devenu inutile vu la précision du robot. « Le gain de temps est important, en plus de gagner en propreté sur le rang ! »

Oz s’est adapté sans problème aux parcelles grâce la structure initiale de la zone de cueillette. « Il a besoin de place aux bords des parcelles pour faire demi-tour. Je n’ai pas eu besoin de la créer. Le robot utilise les allées de 6 mètres de large, indispensables aux passages des clients. »

Les relations avec les clients au beau fixe

Celui qui cultive 5,5 ha de légumes et de fruits divers sur sa parcelle propose désormais plus qu’une libre cueillette.
« Oz est devenu une attraction pour certains clients qui l’observent travailler. Les enfants demandent souvent des explications sur son fonctionnement. Sa présence permet d’entrer en relation plus facilement avec eux et d’expliquer notre métier ».
La densification de Saint-Etienne-Au Temple et la proximité de Châlons en Champagne a causé l’enclavement de certaines parcelles autour de maisons et lotissements auparavant inexistants.  La communication positive sur ce thème est importante car le sujet y est parfois épineux.
« Parfois je fais même tourner Oz plusieurs fois de suite au même endroit, près du local de vente » plaisante l’agriculteur.

L’assurance d’un service après-vente de qualité

 « L’utilisation quotidienne du robot est facilitée par la réactivité importante des équipes, même le week-end. »
La présence de son frère et de son père, tous deux mécaniciens, a aussi été bénéfique dans son utilisation du robot Oz et ses relations avec Naïo Technologies. En croisant ses besoins de maraîcher et les idées familiales en termes de mécanique, l’exploitant agricole sent que son avis compte dans le co-développement du robot et ce, pour l’adapter pleinement aux besoins de l’exploitation.

Pour le maraîcher, « Oz pourrait potentiellement tout faire : labourer, tondre,… ».

Sur son exploitation, il réfléchit à la possibilité d’implanter d’autres cultures et d’utiliser Oz pour leur désherbage. « Je pense que c’est une technologie d’avenir. Elle est d’autant plus intéressante qu’elle permet de se passer de traitements chimiques et que la société tend vers ces pratiques. »

  • Par Naïo Technologies  0 Commentaires   1

    0 Commentaires