+33 (0)9 72 45 40 85

Les Jardins de Purnaud : « Quoi qu’il arrive, on veut garder Oz ! »

Le 20 septembre 2016

Les Jardins de Purnaud : « Quoi qu’il arrive, on veut garder Oz ! »

Partons aujourd’hui à la rencontre d’Alexis L., maraîcher diversifié à Vendeuvre-du-Poitou. Alexis et Oz, c’est un peu une histoire d’amour : son exploitation à peine lancée qu’il ne tarit pas d’éloge quant à l’efficacité de notre robot désherbeur sur les réseaux sociaux ! Je vous invite à découvrir les Jardins de Purnaud, en plein cœur de la Vienne entre Poitiers et Châtellerault, qui cultive avec la lune… et le robot Oz !

Alexis, présentez-nous votre exploitation en quelques mots…

Mon frère et moi avons lancé notre exploitation, les Jardins de Purnaud, en avril dernier. Ancien ouvrier agricole dans les céréales, et mon frère mécanicien à l’INRA, nous avons eu envie d’être nos propres patrons et cultiver des légumes, car cela nous a toujours plu.

Nous cultivons de manière raisonnée (et avec la lune !) 35 variétés différentes sur 5 hectares : betteraves, carottes, choux, céleris, haricots verts et haricots secs, poireaux, épinards…

Aujourd’hui, nous écoulons déjà 100% de notre production en vente directe sur les marchés de Poitiers et de Châtellerault, et encore nous n’en avons pas assez !

Les problématiques spécifiques liées à ce type d’exploitation sont faciles à comprendre : avec autant de variétés, il faut être bon partout, les connaître toutes, leurs maladies, les insectes parasites…

Comme chaque culture est différente, leur sensibilité au niveau d’enherbage est très différente, et il faut donc s’adapter à chacune d’entre elles.

Jardins de Purnaud - Robot Désherbeur Oz - Naïo Technologies 2

Qu’est-ce qui vous a poussé à adopter le robot Oz ?

A la base, on n’avait pas de matériel adapté au binage, et il était compliqué pour nous de prendre un salarié dès l’installation.

On a été voir une démo avec Naïo Technologies début juin à côté de chez nous, et quand on a vu le travail que cela faisait, de manière autonome, ça nous a tout de suite plu !

 

Vous utilisez Oz depuis 2 mois ; quels principaux avantages relevez-vous ?

Le robot de désherbage Oz réalise des tâches que nous n’aurions pas pu faire. On a été dépassé par l’herbe sur certaines cultures car cela va très vite. Si on ne l’avait pas eu, on aurait perdu des cultures entières, comme les betteraves par exemple : avec un printemps très mauvais, la parcelle a été inondée ; du coup, les betteraves et l’herbe ont levé en même temps et le robot a permis de sauver les cultures.

Le robot de binage nous aide donc beaucoup, et on peut faire d’autres choses pendant qu’il travaille !

earl-jardins-de-purnaud-avantapres

Parcelle des Jardins de Purnaud : avant et après le passage du robot désherbeur Oz.

Le prix a-t-il été un frein ? Comment avez-vous trouvé le financement ?

Aujourd’hui on a pris le robot de désherbage Oz en location jusqu’en janvier. On devrait avoir des aides régionales et de l’Europe pour nous permettre de financer son achat. Sinon, on négociera un emprunt à la banque. Mais quoi qu’il arrive, on veut le garder, et on trouvera un moyen de le financer ! Car le robot est très vite amorti, et nous gagnons du temps humain pendant ce temps.

 

Si vous deviez qualifier le robot désherbeur Oz en 3 mots…

  • Autonome
  • Travail précis
  • Polyvalence

Quels autres usages aimeriez-vous confier à un robot dans votre exploitation ?

Du semis, car ça permettrait de semer n’importe quand. Comme on est en diversifié, il faut semer tout le temps, et comme on fonctionne avec la lune, il faudrait être disponible dès qu’elle est propice à semer : du coup, un robot semeur serait idéal pour faire le travail au bon moment !

Retrouvez Alexis et son frère chaque semaine sur les marchés de Poitiers et de Châtellerault, et sur le web via leur page Facebook : https://www.facebook.com/earllesjardinsdepurnaud/

  • Par Naïo Technologies  0 Commentaires   2

    0 Commentaires