+33 (0)9 72 45 40 85

Catégorie :Témoignages clients

Le 28 octobre 2019

OZ désherbe les légumes bio du Jardin de Valentin

Épisode #2 Retour post-saison à Saint-Georges, pour découvrir comment se porte le Jardin de Valentin, dont Oz arpente les rangs de cultures en bio depuis maintenant un an. Prise en main de la machine, adaptation des journées de travail, idées d’améliorations et futurs projets… le maraîcher fait le point sur cette première année de cohabitation
Le 24 juillet 2019

À Monbazillac, TED au cœur d’un projet multi-partenaires

#Ted à l’Ouest – Épisode 2 Le robot de désherbage Ted, déjà très actif dans le sud-ouest de la France, prend part à deux importants projets de Recherche et Développement, en partenariat avec des coopératives viticoles de Dordogne et de Gironde, dont le Château de Monbazillac. L’objectif ? Donner l’occasion aux producteurs de tester en
Le 18 juillet 2019

Mon Oz au Canada, avec GMABE

Distributeur des robots de désherbage Naïo depuis décembre 2018 (nous vous en avions parlé ici), GMABE a rapidement ouvert la voie du marché canadien pour Oz. Avec une première cliente conquise au  New Brunswick, de nombreuses démos et un travail de fond auprès de l’appareil administratif pour aider au financement des robots, Benoit St-Laurent, Président
Le 23 mai 2019

Oz désherbe les légumes bio du Jardin de Valentin

Valentin Goutouly, jeune maraîcher bio, a accueilli le robot de désherbage Oz il y a tout juste un an. Ses parents bientôt à la retraite, Valentin reprend l’exploitation avec une ambition : le développement du maraîchage bio dans lequel il retrouve du temps en se délestant du désherbage mécanique à la houe.   Le Jardin de
Le 22 mai 2019

Dans les vignes d’Angélus, Ted passe à l’action

Engagé depuis 2018 dans une conversion en bio, le vignoble d’Angélus a renoncé au désherbage chimique il y a déjà plusieurs dizaines d’années. Le nettoyage et l’entretien des pieds de vigne y est historiquement géré à l’aide d’outils mécaniques actifs et passifs. Depuis quelques semaines, le robot autonome Ted apporte sa contribution au travail stratégique
Le 29 avril 2019

IL DÉSHERBE AVEC OZ : LE GAEC DE LA FERME D’AGEN – EP.3

 Le printemps est installé, la saison du désherbage est lancée. Il est temps de mettre le cap sur l’Aveyron pour retrouver Bastien Puech, l’un des quatre associés du GAEC de la Ferme d’Agen. Arrivé sur l’exploitation début 2018, Oz entame sa deuxième saison de désherbage avec des fonctionnalités améliorées et une nouveauté très appréciée.  
Le 28 décembre 2018

Thiérart Agri : l’ambassadeur de Naïo à l’Est

Si vous habitez dans le grand Est, vous l’avez forcément aperçu à l’occasion d’une démonstration de l’un de nos robots. Lui, c’est Frédéric Leclercq, en charge de la robotique pour notre distributeur basé dans la Marne,  Thiérart Agri.   Est-ce que vous pouvez vous présenter en quelques mots ? Je suis Frédéric Leclerq. Jusqu’à l’année dernière,
Le 30 novembre 2018

Il désherbe avec Oz : le GAEC de la Ferme d’Agen – Ep.2

A quelques jours de l’hiver, nous retrouvons Bastien, l’un des quatre associés du GAEC de la Ferme d’Agen dans l’Aveyron. Oz est arrivé sur l’exploitation en début d’année, et s’est rapidement mis au travail de désherbage mécanique (mais pas seulement !) sur une partie de la ferme. Bastien, vous utilisez Oz depuis bientôt un an,
Le 22 octobre 2018

Oz et l’osier, une belle histoire de binage

Parmi la centaine d’Oz en circulation, il en est un qui évolue en Touraine et désherbe une plantation d’osier, L’Osier de Gué-Droit. Oz est arrivé sur l’exploitation de Patrick et Séverine Boyer en 2017. Aujourd’hui, ils n’ont plus recours à aucun désherbant chimique et Oz a été adopté par toute la famille.   Patrick, pouvez-vous
Le 27 septembre 2018

Il désherbe avec Oz : le GAEC de la Ferme d’Agen – Ep.1

Le  GAEC de la Ferme d’Agen dans l’Aveyron s’étend sur six hectares, dont cinq consacrés aux cultures de haricots verts, tomates, carottes, poireaux, fèves, pommes de terre, choux, épinards… Les légumes sont vendus directement dans la boutique de la ferme ou sur les marchés. Certains sont même proposés à la cueillette. L’exploitation est en conventionnel