+33 (0)9 72 45 40 85

La piste des robots pour réduire la pénibilité du travail agricole

Le 31 octobre 2016

La piste des robots pour réduire la pénibilité du travail agricole

Maët Le Lan est coordinatrice de la station expérimentale Bretagne Sud. Depuis 2 ans, elle utilise notre robot agricole Oz pour étudier son intérêt dans la lutte contre la pénibilité du travail agricole. Son récit: 

Réduire la pénibilité du travail agricole dans le maraîchage bio 

La station expérimentale de Bretagne sud, qui dépendra prochainement de la Chambre d’Agriculture de Bretagne (régionalisation des Chambres d’Agricultures en cours – NDLR), a pour mission de répondre à cinq grandes thématiques :

  • l’agriculture bio,
  • les bio-matériaux (station référente en France),
  • les petits fruits rouges hors sols,
  • les essais variétaux,
  • les méthodes alternatives de protection des cultures.

15 essais sont actuellement menés sur la station sur 4 ha, dont la moitié est en bio.

« Vers une réduction de la pénibilité et du temps de travail dans le maraichage bio », tel est le nom de l’expérimentation menée avec le robot agricole Oz. Il s’agit de l’unique projet financé par France Agrimer au sein de la station, et représente donc un projet d’envergure nationale !

Robot agricole serre Station expérimentale Bretagne Sud

Limiter le désherbage manuel et aider aux opérations culturales 

L’expérimentation de Maët vise notamment à limiter le désherbage manuel à travers différentes stratégies :

– 6 cultures en 4 ans :

  • Un témoin avec les pratiques traditionnelles,
  • Un témoin robotisé, avec le robot désherbeur Oz,

– 2 stratégies avec rotations désintensifiées de 4 cultures sur 4 ans, pour casser les adventices estivales.

Nous étudions également quelles aides apporter aux opérateurs lors des différentes opérations culturales en comparant un témoin (avec du matériel traditionnel) à une modalité avec l’utilisation du robot pour toutes les opérations culturales :

  • Plantations
  • Palissage
  • Egourmandage
  • Effeuillage
  • Récoltes

La pénibilité du travail agricole: les agriculteurs en parlent enfin !

J’ai flashé sur le robot Oz lors du SIVAL 2014 car il avait un bon intérêt pour les producteurs. Et puis, nous avons organisé une journée porte ouverte chez un maraîcher sur le thème : « Comment réduire la pénibilité du travail ? ».

Cette journée a eu un très grand succès, et dans la salle, un conseiller en prévention des risques de la MSA donnait quelques conseils. Les femmes ont alors commencé à prendre la parole et partager leur quotidien, la dureté du travail pour elles et leurs maris. Certains maraîchers ont fini par exprimer leur fatigue et certains, à moins de 40 ans, étaient déjà usés : nous avons alors vraiment touché du doigt cette problématique, bien réelle ! Nous avons ainsi eu l’idée de monter un projet autour du robot.

Etude pénibilité du travail agricole- Station expérimentale Bretagne Sud

9 maraîchers sur 10 ont des Troubles Musculo-Squelettiques

Pourquoi autant ? Les maraîchers ont beaucoup de cultures différentes sur de petites surfaces. Cette diversification des cultures rend la mécanisation difficile. En effet, il faudrait des investissements lourds pour chaque culture !

Le temps de désherbage manuel est donc conséquent en maraîchage, que ce soit pour les producteurs en bio ou dans le conventionnel.

Le robot agricole : une vraie piste pour réduire la pénibilité du travail agricole! 

La main d’œuvre est un sujet délicat : les maraîchers ne parviennent pas à fidéliser les ouvriers car biner de manière très répétée est difficile. Quand on me dit que le robot pourrait prendre la place d’une personne, je ne suis pas tout à fait d’accord, ce pourrait même être le contraire !

Avec un robot bineur sur l’exploitation, l’ouvrier agricole effectuera alors des tâches plus diversifiées et plus intéressantes. D’autre part, grâce au robot, le maraîcher pourrait passer moins de temps au désherbage manuel, ce qui lui libérerait du temps sur des tâches plus rémunératrices.

Nous avons un retour d’expérience d’un maraîcher équipé du robot Oz, qui a pu concrétiser l’embauche d’un salarié : avec le robot, il a pu sécuriser sa production estivale, et il a eu plus de temps à consacrer à la cueillette et à la vente.

 

Grilles de la MSA pour mesurer la pénibilité du travail des maraîchers

Nous avons travaillé avec la MSA pour la réalisation de grilles permettant de mesurer des manière objective la pénibilité du travail des maraîchers, selon les opérations culturales, les postures, les charges portées…

En voici quelques exemples :

Fiche pénibilité : opération culturale effeuillage

L’expérimentation, dont les résultats complets devraient sortir d’ici deux ans, a déjà connu une bonne expertise de la part de France Agrimer.

Découvrez le robot agricole Oz qui sert l’expérimentation coordonnée par Maët !

  • Par Naïo Technologies  0 Commentaires   

    0 Commentaires