+33 (0)9 72 45 40 85

Quand Oz ose désherber l’osier

Le 12 juin 2017

Quand Oz ose désherber l’osier

Comment désherber l’osier ? Alors que nous avons souvent présenté notre robot désherbeur en pleine action chez nos clients maraîchers, le voici dans les champs de l’exploitation de l’Osier de Gué-Droit. En plein coeur de la Vallée du Lys en Touraine, Patrick et sa femme Séverine nous accueillent pour partager l’amour de leur travail, et comment Oz est entré dans leur vie. 

 

L’Osier de Gué-Droit est une histoire de famille : fondée dans les année 1970 par les parents de Séverine, le jeune couple reprend l’exploitation en 2002. Sur 3ha, on y trouve plusieurs petites parcelles d’une moyenne de 30 ares, sur lesquelles Patrick et Séverine cultivent exclusivement l’osier (Triandra, Purpuréa, Viminalis, et Americana en sont les grandes familles).

L’Osier de Gué-Droit est une entreprise familiale dans laquelle Patrick et Séverine sont les seuls à travailler au quotidien.

Pour l’aménagement de terrasses, jardins et balcons, l’Osier de Gué-Droit propose différents kits prêts à planter, du mètre linéaire de bouture, en passant par la haie croisée double, et la cabane. « Nous commercialisons nos produits principalement grâce au site Internet et quelques sorties sur des foires à thèmes« , précise Patrick. Très proche des préoccupations environnementales, l’Osier de Gué-Droit arborera très bientôt la marque Valeur Parc Naturel Loire Anjou Touraine.

Un passage à des méthodes de désherbage alternatives pour un osier de qualité

Désherber l'Osier du Gué Droit 1

Auparavant, Patrick avait recours au désherbage chimique pré-levée, et post-levée. Ces substances, souvent coûteuses, étant amenées à disparaître, il a du trouver une alternative. « Désormais les désherbants ne sont plus utilisés sur notre exploitation », explique-t-il. « Nous utilisons une bineuse sur le tracteur pour les premiers passages, puis l’entretien se fait grâce au robot Oz« .

Même en désherbage chimique, il leur restait de l’entretien manuel à faire sur le rang et l’entre rang.  « Oz travaille en autonomie, en même temps que nous, comme s’il était une personne supplémentaire lors de nos passages manuels. Et puis cela réduit considérablement la pénibilité de notre travail !« .

Même s’il est encore difficile pour Patrick de dresser un bilan clair des avantages de l’utilisation du robot, il a déjà pu constaté que les interlignes sont bien plus nettes qu’auparavant.

Une rentabilité déjà anticipée à moyen terme

« Je pense qu’en un peu plus de cinq ans, ce compagnon de désherbage sera en partie amorti« , précise le producteur d’osier.

 

Pour contacter Patrick et Séverine :

Osier de Gué-Droit

http://www.osierprod.com 

Mob. 0617465646

moc.d1502289959orpre1502289959iso@k1502289959cirta1502289959p1502289959

https://www.facebook.com/osierprod/

 

Pour en savoir plus sur le robot de désherbage (pour désherber l’osier, mais pas uniquement 😉 ) : http://www.naio-technologies.com/machines-agricoles/robot-de-desherbage-oz

  • Par Naïo Technologies  0 Commentaires   

    0 Commentaires